Les Epluchures de fruits et légumes, ça se cuisine

Les Epluchures de fruits et légumes, ça se cuisine

Les épluchures  et restes de légumes et fruits dans le com­pos­teur du jardin, c’est très bien,  mais avez-​vous déjà essayez  de les cuisiner ? 

Voici plusieurs idées glanées dans des revues, cat­a­logues, pub­lic­ités et divers sites.

En plus d’être orig­i­nal, une manière nutri­tion­nelle, économique et écologique de manger et de réduire les déchets.

Epluchures de fruits

Avec les peaux d’a­grumes :

  • Les gour­mands vont être servis ; les écorces d’o­r­anges, clé­men­tines et cit­rons découpées en bâton­nets se font con­fire dans un sirop de sucre ou choco­lat fondu.
  • Réaliser une poudre d’a­grumes en faisant séch­er les pelures au four à 100°C (th 3/​4) pen­dant 50 min. Les peaux doivent être craque­lées. Passez les ensuite au mixeur. Ces poudres servi­ront à par­fumer gâteaux, crèmes, yaourts, infu­sions, salades, risot­tos ou encore du poisson.

Avec des peaux de bananes :

  • Une ou deux peaux de bananes suff­isent pour pré­par­er un cake parfumé.

Lavez les peaux, coupez les extrémités puis mixez-​les fine­ment avec un œuf. Incorporez cette mix­ture à la recette clas­sique du cake.

Vous ver­rez, c’est un régal.

Petit plus : si vous n’avez plus de cirage, passez l’in­térieur de la peau de banane sur vos souliers en cuir, ils seront nour­ris et brillants

Avec des épluchures de pommes & de poires :

  • Infusions : faites les sim­ple­ment séch­er au four 5–10 min puis gardez-​les dans un pot her­mé­tique. Quand vous aurez envie d’une tisane, plongez les dans l’eau bouil­lante. Laissez infuser et régalez vous
  • Chips : ces savoureuses pelures peu­vent être trans­for­mées en chips (voir ci-dessous)

Avec les Pommes :

  • Chips : Les pelures de pommes, une fois mélangées avec un peu de sucre en poudre et de la can­nelle sont étalées sur une plaque cou­verte de papi­er sul­fu­risé. Passez l’ensem­ble au four à 150° pen­dant env­i­ron ¾ d’heure et vous pour­rez déguster de déli­cieuses chips.
  • Gélifiant pour con­fi­tures : Les trognons de pommes peu­vent être util­isé comme géli­fi­ant (Grace à la pec­tine de la pomme) pour vos con­fi­tures maison.

Méthode : dans 1 litre d’eau faire bouil­lir 7 trognons de pommes et un jus de citron.

Une fois fil­trée cette potion per­me­t­tra la prise de la confiture.

Epluchures de légumes

Avec les coss­es de petits pois :

  • En Velouté — Soupe : Une fois les fil­a­ments sup­primés des coss­es de petits pois, il vous reste à mix­er l’ensem­ble pour obtenir un excel­lent velouté chaud ou froid.
  • En Purée : Vous pou­vez égale­ment broy­er les coss­es avec des pommes de terre pour mélanger en purée.

Diverses idées avec des fanes de carottes, radis betteraves …

  • Si les fanes sont fraich­es et ten­dre, mélangez-​les en salade
  • Ou à la poêle comme des épinards pour agré­menter omelettes, flans, quiche, tarte.
  • Les plus flétries ter­mineront en soupe avec des pommes de terre et des oignons.
  • Les fanes radis, mixées avec du cit­ron, des pois chich­es, de l’ail et de l’huile d’o­live, don­nent un savoureux hou­mous (c’est une pré­pa­ra­tion culi­naire du Proche-​Orient, com­posée notam­ment de purée de pois chich­es et de Tahiti.)

Avec les fanes de carottes, vous pou­vez réalis­er un pesto par­fumé en les mix­ant avec une poignée de pis­tach­es, une gousse d’ail, 2 cuil­lères à soupe d’huile et un peu d’eau

Avec les épluchures de légumes :

  • Chips : Pratiquement la même méth­ode que pour les chips de pommes, mais avec des épluchures de carottes, cour­gettes, aubergines, panais ou pommes de terre. Une fois lavée, placez-​les sur la plaque du four avec un peu de sel, d’herbes ou de cur­ry. Faire cuire un quart d’heure à 150°

Avec les poireaux :

  • Le vert se coupe en fines lamelles pour être cuit comme le blanc. Ensuite vous pou­vez l’in­cor­por­er dans une omelette ou une quiche.
  • Mixer, il vit­a­mine les soupes et leur donne un sacré gout.
  • Les radi­celles, une fois brossées, lavées faites les dor­er à la poêle avec un peu d’huile et dégustez les en légumes.

Le Petit plus

  • Les épluchures de con­com­bre aro­ma­tisent l’eau plate
  • Les feuilles de salade flétries se trans­for­ment en soupe
  • Le cœur des choux se mange cuit, très fine­ment émincé ou en potages
  • Les feuilles de panais cuites agré­mentent quich­es, omelettes
  • Les feuilles de navet se cuisent en pesto
  • Les graines de courges, salées, se rôtis­sent au four pour être cro­quées à l’apéritif
  • Les feuilles d’en­dives abimées se man­gent en soupes.

Important


Le bureau de l’association sera fermé au public

les semaines 8 – 9 et 10

du 15 février au 14 mars inclus.