Les voyages de Pino et Divento reporTerres des jardins et vergers de la chouette

Les voyages de Pino et Divento reporTerres des jardins et vergers de la chouette

Episode 2 : Le Mystère des calanques de DIJON 

Ou l’esprit des GORGETS.

Nous retrou­vons aujourd’hui nos deux com­pères Divento et Pino qui, tou­jours avides de nou­velles sen­sa­tions, sont allés s’aventurer sur le site des GORGETS.

Dans cet écrin de ver­dure bor­dé par le canal, Jacky référent de site reçoit les deux reporters à la façon de César dans une his­toire de PAGNOL. Assis dans une con­fort­able exten­sion de cabane nos deux amis écoutent atten­tive­ment ce jar­dinier expéri­men­té et pas­sion­né évo­quer la vie et la cul­ture aux GORGETS.

Notre ami avec un regard souri­ant et com­plice par­le à plusieurs repris­es de « cul­ture réfléchie ». Il s’agit selon lui de cul­tiv­er « entre les deux, entre le tra­di­tion­nel et la per­ma­cul­ture » sans avoir de chapelle. « Il faut être dans un esprit de recherche et regarder ce qui marche » dit-​il à maintes reprises.

Notre amphit­ry­on, pen­dant la prom­e­nade au milieu des quelques 30 par­celles du site, mon­tre à nos deux envoyés les résul­tats de cet esprit de recherche côtoy­ant la tra­di­tion. « Il faut voir ce qu’il récolte », « il fait vivre le sol » dit-​il devant cer­taines ban­des de cul­ture. De même il fait décou­vrir avec fierté le com­post, les bacs de broy­at et le mulch partagés qui con­tribuent à cette vie de la terre mais aus­si au partage et à la convivialité.

Les GORGETS

Image 1 par­mi 22 

Un accueil chaleureux où les jar­diniers échangent des tech­niques mais aus­si des légumes

Au cours de cette prom­e­nade potagère notre hôte emmène les deux com­pères vers le verg­er con­ser­va­toire ou poires et pommes foi­son­nent. C’est aus­si là qu’ils croisent cer­tains du peu­ple des jar­diniers des GORGETS dans leurs dis­cus­sions ami­cale­ment jar­dinières autour de la vie en com­mun, de la pluie et du beau temps (bin oui) de l’organisation des travaux et amélio­ra­tions futurs.

Au moment de quit­ter ce chou­ette écrin de jardins et verg­ers un ray­on de soleil perce les hauts arbres pro­tecteurs du lieu et vient saluer les poignées de main qu’échangent nos reporters avec les com­pères de ce site qui évoque vrai­ment beau­coup l’esprit des calan­ques, à tel point que Jacky offre à Divento et Pino cha­cun une très belle gousse d’ail dite « éléphant ». 

Mais où sont donc les cigales ?

Encore une bien belle découverte.

A très bien­tôt pour de nou­velles aven­tures jardinières

Pino et Divento reporTerres

Important


Le bureau de l’association sera fermé au public

les semaines 8 – 9 et 10

du 15 février au 14 mars inclus.